Confine ta photographe Act II

Dans le miroir, j’ai brisé mon visage. La covid nous prend tellement tous les jours. Des vies, nos vies. Notre liberté, nos liens, nos habitudes, nos travails…En ce moment, beaucoup souffre de cette situation ( NOS FERMETURES). Je parle bien entendu de ce que je connais, et de rien d’autre, en tant qu’Artisan Photographe, et donc : service non essentiel.Pour ma part, j’entends souvent : “Mais faut être positive”, ” ça va aller”, ” Vaut mieux être entre 4 murs qu’entre 4 planches”, ” Allez si tu survis à ça, tu vas survivre à tout”. Alors, il y a beaucoup de vérité là dedans. Mais je vous jure que c’est dur. Dur financièrement, certes mais dur moralement, dur tout court en fait. Tu te sens à la fois triste, en colère, perdu, étouffé, essoufflé, fatigué. Un capharnaüm de sentiments et d’émotions. HA, et puis tu ne comprends pas aussi, on va pas se mentir, les mesures prises pour contrer ce virus ne sont pas des lapalissades (maman si tu passes par là, Denis Lapalisse le retour ;-)). Donc voilà … Voilà comment le gouvernement, pense que tu gères la situation … FACE à NOTRE réalité. Un cri étouffé dans le noir. Maiiiis, ( pour attirer les bonnes ondes et faire plaisir à mon côté positif) la vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie

😉

. Alors on attendant (parce que y a que ça à faire) on se réinvente. Merci à vous pour le soutien, les messages, les petits cœurs que je reçois chaque jour. ET pour les futurs projets que vous continuez à me confier pour les mois à venir. N’hésitez pas à partager, commenter

❤

ENJOY